AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Léthargie post-mortem.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Léthargie post-mortem.   Sam 12 Fév - 12:41


Les rayons de soleils transperçaient les iris de Janusz. Ce dernier était allongé sur le dos, patient, les bras croisés sur son ventre. Il n'avait aucune idée d'où il se trouvait, et peu lui importait finalement, puisqu'au bout du compte, tout n'était probablement que le fruit de son imagination. Janusz était mort, il en était persuadé. Une balle lui avait traversé le ventre, déchirant se chair, transperçant ses organes. Il avait senti la douleur le pourfendre. Et il s'était laissé tomber dans une tranchée. Alors Janusz attendait. Il attendait il ne sait trop quoi, il ne sait trop qui. Il pensait que c'était là un petit interlude entre la vie et la mort, une dernière occasion d'observer le soleil, avant de fermer les yeux à jamais. Pourtant ici le ciel lui semblait bien différent. Les couleurs paraissaient plus vive, l'étoile plus brillante et Janusz avait beau tâter son abdomen : aucune trace de quelque blessure qu'elle soit. Janusz n'avait aucune envie de se lever, et de marcher dans cet endroit inconnu, seul. C'était décidé, il attendrait que quelqu'un vienne le tirer de sa léthargie post-mortem, tel la Belle au bois dormant attendant patiemment son chevalier servant.



-------------------------

A vous de laisser libre cour à votre imagination, à partir d'ici... (:


Revenir en haut Aller en bas
Phoene
Admin
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 13 Fév - 6:26

Anastasie était partie seule tôt le matin. Après avoir rencontré Armelina, elle avait décidé de voir par elle même l'endroit par lequel elle était arrivée à Underland. Alors qu'elle sortait des limites de son territoire, elle apperçut une forme inerte. Ce qu'elle découvrit en s'approchant furent des cheveux blonds. Au sommet d'une tête. Puis un visage, aux traits délicats, mais manquant un peu de fantaisie, tous les traits étant trop symétriques. Il aurait fallu un petit élément différent pour donner du piment à ce visage. Mais à part ça, il restait un assez beau garçon. Ana étudiait ce jeune homme endormi sans penser à le reveiller.

"Tout de même, je ne l'ai jamais vu ici..." L'idée lui vient soudaint qu'il devait s'agir, tout comme d'Arménie, d'un 'Wonderlander'. Si jamais c'était le cas, il aurait quelques ennuis vis-à-vis des autres Reines... En effet, il était tombé juste de l'autre côté des limites du territoire de Carreau, c'est-à-dire chez la Reine Rouge.

Ana connaissait Iracebeth; elle avait du mal à être ouverte avec les étrangers. Il fallait flatter son ego et ne jamais la contrarier si on souhaitait conserver sa tête. On lui avait raconté qu'une petite fille nommée Alice avait failli avoir la tête tranchée lors du procès du Valet de coeur (qui s'en était tiré avec traveaux d'interêt général: autrement dit amener Anastasie à Underland).

Elle jeta un coup d'oeil furtif autour d'elle. Personne aux alentours. Avec un peu de chance, personne n'avait remarqué la présence du nouveau venu? Dans ce cas, elle pourrait l'amener jusqu'à son territoire, de l'autre côté de la frontière. Mais pour ça, elle devait le réveiller et ignorait comment s'y prendre. On peut être Reine et ne pas aimer réveiller des inconnus, même si ça vaudrait mieux pour eux.
C'est ainsi qu'Ana restait à côté de l'inconnu et méditait.
-------

Au tour du suivant!

_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Phoene - Philatéliste Internet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underland-world.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 13 Fév - 8:36



Janusz ignorait depuis combien de temps il était couché dans l'herbe verdoyante. Il lui semblait qu'il était resté couché au moins quelques heures, pourtant le soleil n'avait pas changé de position dans le ciel : il régnait, à son zénith. Cet endroit paraissait hors de porté du temps et de ses désagréments. Janusz se demandait s'il y avait vraiment quelqu'un dans ce lieu étrange, et si oui, quand il daignerait se montrer. Enfin après tout, il avait toute la mort devant lui. Quoique... Était-ce vraiment normal qu'un "mort" puisses avoir faim? En effet l'estomac de Janusz commençait à exprimer son mécontentement à l'aide de longs "Grouuuiii" et autres "Bruuuu".

Alors que Janusz en était arrivé au stade où il se demandai si manger de l'herbe était bien raisonnable, des pas se firent entendre. Des petits pas, légers et rapide. Janusz simula un sommeil profond au fur et à mesure que les pas se rapprochaient. Ceux-ci s'arrêtèrent pourtant à quelques mètres de lui. Janusz ouvrît un œil, puis l'autre. L'inconnue personne n'allait décidément pas venir à la rencontre de Janusz. C'était donc à lui de faire le premier pas. Tout en restant couché sur le sol, les yeux vers le ciel, Janusz lança un


"Bien le bonjour. Il fait beau aujourd'hui, n'est-ce pas? Le soleil ne se lasse pas de briller. Enfin, est-ce bien la le soleil? Cela m'étonnerait fort, car il refuse de bouger ne serait-ce que d'un poil. Enfin peu importe, me direz-vous, et je vous répondrais, que vous avez bien raison. Quoiqu'il en soit, je vous serais gré de me renseigner sur le lieu ou nous nous trouvons, et, occasionnellement, sur votre identité. Je me prénomme Janusz [Yanoutch]et je suis un soldat. Un soldat mort, certes. Mais avant tout un soldat affamé. "

---------------
A votre tour (:

Revenir en haut Aller en bas
Phoene
Admin
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 13 Fév - 10:30

Lorsque l'individu sortit ces paroles, Ana ne put réprimer un sursaut. Puis se mit à rire de son petit rire de surprise, léger et cristallin. Voyant que le dénommé Janusz la dévisageai avec étonnement, elle s'expliqua:

<<Ha... Excusez-moi, mais vous êtes le premier mort affamé que je rencontre, voire le premier mort que je rencontre tout court. Enfin... Quelque mort-vivant que vous soyez, je vais tâcher de répondre le plus promptement à vos questions.
Je me nomme Anastasie Ashtray, reine de Carreau à ses heures perdues, et vous vous trouvez à Underland, plus précisemment sur le territoire de la Reine Rouge, pour tout dire Salazen Grum, et vous êtes à quelques mètres de la frontière de mon terrain. D'ailleurs, ça tombe plutôt bien que vous vous réveilliez, car si la Reine Rouge vous trouve chez elle, elle risque de ne pas trop l'apprécier - et tout ce qu'elle n'apprécie pas finit tôt ou tard par avoir la tête tranchée *mimique de décapitation*. Donc, si vous ne voulez pas finir doublement mort (aussi mort que vous pouvez l'être), je vous conseille très fortement de faire quelques pas à votre gauche. C'est étrange de pouvoir être hors d'atteinte au moment où l'on franchit une bête ligne tracée au sol, n'est-ce pas? Maintenant, voulez-vous bien me suivre afin que nous puissions nous expliquer l'esprit tranquille? Vous pourrez poser des questions, aussi peu importantes soient-elles sans avoir à craindre de se faire saisir par les soldats rouges et de courir le risque imminent de voir sa propre tête voler.>>

-------

Cette Reine de Carreau a un de ces débits! Un vrai moulin à paroles! Je me demande où elle trouve le temps de respirer!
Quoi qu'il en soit, au suivant ^^

_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Phoene - Philatéliste Internet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underland-world.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 13 Fév - 21:58

L'inconnue était donc une jeune fille, se présentant comme étant "la Reine de Carreau". Quoi de plus normal, pensa Janusz. Et il se situait soi-disant dans un Pays nommé Underland. Aussi loin qu'il se souvienne, Janusz n'avait jamais entendu parler de ce Pays. Cette Anastasie Ashtray, bien que mignonne, semblait avoir perdu la tête. C'était peut être une schizophrène, dangereuse et en liberté. Janusz avait croisé des gens comme ça, des vétérans paranoïaques qui finissaient par tuer leurs proches, ne voyant autour d'eux que des ennemis avide de sang. Cela devait être le cas de cette jeune fille, qui se refusait de dépasser une ligne imaginaire par peur de se faire décapiter par une Reine Rouge probablement toute aussi imaginaire. Mais qu'importe, après tout, Janusz avait faim, et qui sait si et quand quelqu'un d'autre allait se montrer. Une personne reste une personne aussi dérangée soit-elle.

"Fort bien Mademoiselle, je suis disposé à vous suivre. Je vous prierais simplement de ne pas m'attaquer par surprise : je hais les surprises. Lorsque j'avais 15 ans, mes parents m'ont organisés une surprise pour mon anniversaire. Nous étions censés aller faire un tour en ville. Mais ce qui s'est vraiment passé inclus des soldats nazis, des trains, du sang et un cornichon. Croyez-moi, vous ne voulez pas en savoir plus. Enfin, à vrai dire, peut-être que cela vous intéresse? Dans la grande et chaleureuse famille des fous, vous me semblez faire partis de ceux qui ont un obscur penchant sadique. Mais ce n'est pas une insulte, loin de la! Tout le monde a un petit grain de folie! Voyez-moi par exemple! Ce matin, encore, j'ai cru voir un chien voler dans le ciel poursuivi par une grand-mère chevauchant un mammouth. Ah, et quelle effrayante grand-mère! Autre exemple : il y peu, je suis mort, et la je vous parle! N'avons nous point touché le fin fond de la folie? "

Sur ces mots, Janusz rejoignis Anastasie de l'autre côté de la "frontière".

Revenir en haut Aller en bas
Phoene
Admin
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Mer 16 Fév - 2:17

Lorsque le dénommé Janusz dépassa Salazen Grum, Ana respira enfin. Bon, voilà qu'il était désormais hors d'atteinte. Non pas qu'une bête sauvage pouvait d'un instant à l'autre lui sauter dessus (les bêtes sauvages ne tiennent pas tellement compte des frontières en règle générale), mais la vue d'Iracebeth la rendait nerveuse. "Au niveau hiérarchique, nous ne sommes pas si différentes, pourtant..."
Ana risquait de se noyer dans ses pensées à force de divaguer - on le lui disait souvent. Soudain, elle se rappela qu'il y avait là un jeune homme se tenant à côté d'elle dont la faim se manifestait fortement.


<<Ah! Pardon, voilà que je vous avait oublié! Ca m'arrive assez souvent d'oublier ce qui m'entoure - donc n'hésitez pas à me le signaler si je vous oublie!
Ah! Vous avez faim, je suppose? Bien, suivez-moi donc à mon palais, je pense qu'ils ont dû servir le moyen-déjeuner.

Puis, contemplant ses pieds puis le paysage l'entourant, elle venait de saisir les paroles de Janusz. Toucher le fin fond de la folie? Ana fronça les sourcils. Pour elle, tout cela - les mouches à tartine de miel, les chats parlants, les horloges qui marchent sur deux jambes - était devenu normal, et elle mit un certain temps avant de le remettre dans son contexte. Il s'agissait là d'un homme à peu près normal (bien que son discours sur la grand mère chevauchant un mamouth la déconcertait légèrement) ayant débarqué à Underland, tout comme elle il y a quelques années. A la différence près qu'il n'avait pas vraiment l'air de savoir ou aller. Aïe.

C'est à ce moment précis qu'un bruit se fit entendre dans les haies...


--------

J'ai édité ce message dans le but que n'importe qui puisse rédiger la suite!


_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Phoene - Philatéliste Internet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underland-world.forumactif.com
Gentleman Murderer
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 22
Localisation : Néant.

MessageSujet: Quant à ce moment là...   Ven 18 Fév - 9:17

C'est à ce moment précis qu'apparut le Chat d'Octancia. Vilaine crapule au sens bleu et froid. Il n'aime que ceux qui lui ressemble, c'est un fait. Mais... Non... Il n'allait quand-même pas l'agresser, le nouveau venu. C'était impoli. Le Chat était poli, courtois, amical par moments. Jamais il ne se serait permis de faire une telle atrocité. Mais quand-même, "Que fait une chose pareille dans le Royaume ?", pensa-t' il. C'est vrai, quoi. Pas de non-appréciables, pas de non-esprit-dérangé ! Il ne faut que des gens comme il faut ! Enfin, comme il lui convenait, des gens dérangés, des fous, des schisophrènes, des psychopathes ! Des fous ! Pas de gens normaux ! Quoi de plus simple à comprendre ? Il ne faut pas jouer avec les règles. Seulement lui le faisait... Non, en fait, tout le monde violait les règles. Mais tout le monde était fou, ici !

<< Que fait cet homme saint d'esprit dans notre monde !?>>

Seule, cette phrase en disais long. Très long, même. Un homme, cet homme ! Et pourquoi cet homme au juste !? Le Chat n'y comprenait absolument rien, il cherchait une explication, à tout prix.

---------------------
Suite aux deux précédents "RPGistes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 20 Fév - 6:24

Anastasie proposa a Janusz d'aller prendre un "moyen-déjeuner". Bien que décontenancé, Janusz s'apprétait à répondre pas l'affirmative lorsqu'un chat apparut. Un chat laid et méchant. Oui bon, ce n'était qu'un chat, mais il semblait désagreable et malsain aux yeux naifs de Janusz. Et pour que Janusz en arrive a penser cela, il fallait y aller. En général, il adorait les animaux, tous, depuis toujours. Mais voila, ce chat repoussait Janusz, comme une tête à claque. QUand il voyait ce chat, Janusz ne souhaitait qu'une chose : donner un grand coup de pied et l'envoyer vers d'autres lieux. A ces pensées, Janusz eu honte de lui même et se força à caresser le-dit chat. A ce même moment, le félin lança un :

<< Que fait cet homme saint d'esprit dans notre monde !?>>

Et dans un élan de frayeur et de haine, Janusz donna un
coup de pied puissant dans le chat.


Revenir en haut Aller en bas
Gentleman Murderer
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 22
Localisation : Néant.

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 20 Fév - 8:42

Au moment ou Janusz lança ce coup de pied d'une puissance incroyable, le Chat d'Octancia disparut littéralement en un éclair. Il se fit entendre un bruit d'orage très fort, rien d'autre. Pourquoi voulait-il le frapper ? Pour qui se prenait ce gringalet ?! Le fou ! ... Le fou? Mais oui ! Son insolence ! C'était cela qui l'aurait amené ici ? Peut-être bien... Il disparut donc et se transporta sur le haut des haies.

<< Eh bien !, s'étonna le Chat, Quelle force tu as, mon ami ! J'aime beaucoup... C'est très viril n'est-ce pas..., il fit un clin d'oeil à Januzs, Si tu veux bien, j'ai une "amie" qui aimerais trouver un homme, pour *hum* le travail..., il se mit à sourire, Comme, par exemple, un garde du corps... Cela t'intéresse ? Et puis, tu le verras par toi-même, elle n'est pas désagréable à regarder... Pas du tout même ! Ne trouvez-vous pas Majesté ? Je veux parler, bien sûr, de notre Reine de Trèfle... Notre chère Armelina. Elle vous apprécira sûrement, jeune homme !, il montra Januzs du doigt. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Dim 20 Fév - 22:05


Janusz perdit l'équilibre lorsque son coup de pied percuta le vide. Il se rattrapa à ce qu'il pût : rien, et s'écrasa lamentablement sur le sol. Il se releva rapidement, étourdi et rassembla ce qu'il lui restait de dignité. Le chat, sur une haie, tint un étrange discours à propos de Janusz, de garde du corps et d'une Reine de Trèfles.

" Je... Pardon?! Mais je ne suis pas un garde du corps! Je suis un soldat, et d'ailleurs, rester ici n'était pas dans mes plans! "

Janusz était depassé par les evenements, et comme depuis bien longtemps, il avait faim. Il se tourna vers Anastasie, s'approcha d'elle.

"Je serais enchanté de vous suivre pour prendre le hum, moyen déjeuner."

Puis, en jetant un regard haineux et effrayé au chat, il se mit aux côtés de la Reine de Carreaux.



Revenir en haut Aller en bas
Phoene
Admin
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Lun 21 Fév - 4:53



Ana était sidérée. Il y a peu, on l'avait nommé Reine de Carreau, et jamais on ne lui avait proposé de valet ou garde du corps (il faut dire que vu son caractère, elle n'en avait jamais eu besoin), et voilà qu'aussitôt arrivé, on accablait Janusz de demandes! Le pauvre étant désemparé et à demi mourrant de faim, elle ne réfléchit pas plus et l'emmena à sa suite, se dirigeant vers son palais. Puis, se rendant compte qu'il était situé trop loin, elle se ravisa.

<< Cher Janusz, il semblerait que vous risquez de mourrir de faim si je vous mène jusqu'à mon Palais - c'est pourquoi je vous propose de me suivre jusque chez des amis (un peu fantasques certes), ayant de quoi vous nourrir.>>

Et c'est ainsi qu'Ana emmena Janusz chez le Chapelier...

----------

La suite se déroulera donc au 'thé du Chapelier' !

_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Phoene - Philatéliste Internet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underland-world.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Lun 21 Fév - 5:15


Aha, on allait enfin passer aux choses sérieuses pour Janusz. Il suivi Anastasie avec entrain, plein de joie et souriant. Tout d'un coup, celle-ci dévia. Janusz dévia aussi.

<< Cher Janusz, il semblerait que vous risquez de mourrir de faim si je vous mène jusqu'à mon Palais - c'est pourquoi je vous propose de me suivre jusque chez des amis (un peu fantasques certes), ayant de quoi vous nourrir.>>

Peu importait pour Janusz, du moment qu'il pouvait enfin s'ustenter.
---------------------

Qui s'occupe d'ouvrir un nouveau sujet chez le chapelier? (:
Revenir en haut Aller en bas
Phoene
Admin
avatar

Messages : 800
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   Lun 21 Fév - 11:28


J'ai ouvert le nouveau sujet! La suite est donc ici, suivez ce lien comme un fil d'Arianne... http://underland-world.forumactif.com/t136-une-partie-de-the-entre-chapelier-reine-et-militaire#1247

_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Phoene - Philatéliste Internet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underland-world.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léthargie post-mortem.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léthargie post-mortem.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faite votre POST MORTEM du CH ici
» 1000 pts d'armée en 2v2 [post-mortem]
» Répertoire post mortem
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG in Underland :: RPG Alice In Wonderland :: Au bord du terrier du lapin blanc-
Sauter vers: